Vous en avez tous entendu parler, l’Espace Numérique de Santé ou « Mon espace santé » pour les patients arrive prochainement.

La mise en œuvre de ce service en ligne est assurée par la Délégation ministérielle au Numérique en Santé (DNS) rattachée au ministère en charge de la Santé et la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), avec l’appui de l’Agence du Numérique en Santé.

Mais en clair, l’ENS qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que cela va changer ?

Mon espace santé : qu’est-ce que c’est

C’est un espace de santé construit par et pour les patients et les professionnels de santé.

C’est simple l’ENS peut contenir TOUTES les données de santé des patients :

  • Les données administratives du patient, avec notamment la fameuse INS : l’identité nationale de santé
  • Son DMP bien entendu avec tous les documents déposés par les professionnels de santé de son parcours de soin : les CR de consultation, les ordonnances, les résultats d’analyses, les imageries et leur CR, les lettres de liaison, les allergies du patient, ses antécédents etc…
  • Une messagerie sécurisée de santé
  • Un agenda de santé pour gérer les rendez-vous médicaux et recevoir des rappels pour les dates clés des examens de contrôle (bilans, mammographie, vaccination…)
  • Les données de santé produites par des objets connectés des services ou outils numériques
  • Un catalogue de services numériques de santé référencés par l’État

Les données disponibles dans le DMP pourront d’ailleurs être utilisées par les applications installées par l’utilisateur dans son ENS. Ainsi pourront y accéder les services numériques répondant à une finalité de prévention, diagnostic, soin ou le suivi social et médico-social. Ces données pourront fluidifier le parcours de santé du patient et le rendre plus efficient. Elles pourraient également permettre préparer une hospitalisation en gagnant du temps sur l’admission des patients etc.

Mon espace santé : ce qui change

Dans un premier temps une communication renforcée va être mise en place auprès des utilisateurs afin de les sensibiliser à l’utilité de cet espace et de la prise en charge de leur parcours de santé.

En effet, la loi d’accélération et de simplification de l’action publique (Asap) prévoit “une campagne d’information destinée au grand public” et “une information individuelle réalisée par les organismes de l’assurance maladie, directement auprès des personnes concernées, par courrier électronique” ou à défaut par voie postale.

Un premier grand changement est donc une meilleure responsabilisation du patient qui sera lui-même acteur de la conservation et du partage de ses données de santé et de la gestion des droits d’accès

Cet espace sera également construit avec l’avis des professionnels de santé suite au tour de France “Réussir ensemble mon espace santé”

Thomas Fatôme, directeur général de la CNAM met l’accent sur ce point : “Nous voulons absolument que cet espace santé soit coconstruit parce que c’est l’une des conditions de son succès. A chaque étape, il faut interagir avec des usagers, tester, expérimenter, voir si ça répond à un besoin et si l’ergonomie est adaptée.”

Cet effort de co-construction ainsi que la labellisation des applicatifs va conduire les différents éditeurs à rendre leurs solutions logicielles interopérables.

Cet Espace Santé va donc simplifier la vie des patients et des Professionnels de Santé en regroupant et coordonnant les informations du parcours de soin du patient.

Un autre changement majeur, et non le moindre, est la  généralisation du DMP qui accompagne la mise en place de l’ENS. A compter de janvier 2022, chaque personne affiliée à l’assurance maladie verra son DMP créé automatiquement, sauf si elle s’y oppose. Cette généralisation est la condition d’un bon démarrage de l’ENS.

Et icanopée dans tout ça ?

Toujours en avance sur son temps icanopée a déjà prévu une nouvelle version de son logiciel pour vous aider à interagir efficacement avec l’ensemble des services socles du numérique en santé et à coordonner le parcours de vos patients.

Vous aurez ainsi la possibilité d’envoyer des messages via la messagerie sécurisée non seulement aux Professionnels de Santé mais également aux patients.

Vous aurez le résumé du parcours de soin du patient grâce à une vue agrégée de données issues de l’historique de remboursement : les événements importants, les documents qui s’y rapportent, les professionnels de santé qui interviennent. Vous pourrez facilement contribuer à l’alimenter.

Si vous exercez en milieu hospitalier, vous pourrez aussi accéder aux dispensations du Dossier Pharmaceutique afin d’avoir une vue exhaustive de la médication de vos patients.

Mais si on ne veut pas encore dévoiler l’intégralité des nouvelles fonctionnalités dela future version d’efficience ! On peut juste vous faire la promesse de toujours simplifier votre lien aux différents services qui émergeront autour du parcours patient

M